Mongolie

dsc_0709.jpg
Depuis toujours associée au nom de Gengis Khan, aux vastes steppes, aux chevaux sauvages et au ciel bleu démesuré, la Mongolie semble, de nos jours encore, appartenir à un autre monde. Elle est à ce titre l'une des dernières grandes destinations aventureuses d'Asie. 
 
Enclavée entre la Chine et la Russie, la Mongolie étire entre de longues chaînes de montagnes ses terres arides et austères, trouées de nombreux lacs salés et d'eau douce. Le sud du pays est dominé par le Gobi, région désertique qui offre néanmoins des pâturages pour les troupeaux de moutons, chèvres et chameaux. Le reste du territoire est recouvert de prairies, habitat des fameux chevaux takhi ou cheval de Prjevalski. La Mongolie connaît un climat extrême, avec des hivers longs et rigoureux et des étés caractérisés par une brève saison des pluies, de mi-juillet à septembre, mais les précipitations n'arrivent que par intermittence. En raison de l'altitude, les soirées sont fraîches, même en été. 
 
Située sur les rives de la Tula, Oulan Bator, la capitale mongole, est hérissée de tours d'habitation de conception stalinienne, mais tout autour de la ville se sont développés des quartiers de yourtes. Les montagnes environnantes offrent un panorama spectaculaire sur la ville, dont le centre est occupé par la place Sükhbaatar, lieu de proclamation de l'indépendance de la Mongolie. Au nord ouest de celle-ci, le musée d'histoire naturelle ou encore le musée des beaux-arts Zanabazar exposent de nombreux objets et documents sur le bouddhisme et le pays lui-même. Autres lieux à ne pas manquer, le monastère bouddhique tibétain de Gandantegchinlen Khiid, l'un des édifices les plus étonnants de la capitale, ainsi que le palais d'hiver du Bodg Khaan, dernière demeure du « huitième bouddha vivant ». 
 
Encadrant Oulan Bator, quatre sommets se prêtent idéalement à la randonnée, à travers les forêts de mélèze et les pentes verdoyantes qui recèlent une riche faune dont le bouquetin et la zibeline. Créée pour protéger les chevaux takhi, la réserve naturelle de Khustain Nuruu fut le symbole le plus marquant et le plus reconnu de la diversité et de la spécificité de la faune mongole. 
 
Kharkhorin abrite le premier centre du lamaïsme en Mongolie, Erdenizu, dont ne subsistent aujourd'hui que trois bâtiments. En dépit des ravages qu'il a subis, ce lieu conserve une bonne partie de sa grandeur passée. Entourés de murs d'enceinte, les trois temples sont dédiés aux trois étapes de la vie de Bouddha : enfant, adolescent et adulte. A l'extérieur du monastère se trouvent par ailleurs deux « rochers tortues ». 
 
Le lac de Khövsgöl Nuur est encadré de dizaines de montagnes culminant à près de 2 000 m, d'épaisses forêts de pin et de prairies verdoyantes où paissent yacks et chevaux. D'une beauté à couper le souffle, il est un lieu sacré pour les habitants de la région.
 
Situé au centre-nord du pays, le monastère Amarbayasgalant Khiid est considéré comme l'un des plus importants et des plus beaux de Mongolie. On peut y assister aux cérémonies quotidiennes des 30 moines qui y résident.
 
Le parc national Gurvansaikhan est l'un des rares parcs nationaux du désert de Gobi digne d'intérêt et doté d'infrastructures correctes. On y découvrira des montagnes, d'extraordinaires dunes de sable, des formations rocheuses étonnantes ainsi qu'une faune variée et des fossiles de dinosaures. 
 
Khovd, enfin, est une ancienne petite bourgade rurale devenue une grande ville industrielle qui constitue un bon point de départ pour explorer la Mongolie occidentale. 
 
Le patrimoine naturel et culturel mongol est à la fois riche et préservé. La découverte du « Pays du ciel bleu » doit se faire dans un profond respect des us et coutumes de ses habitants, auxquels il doit une grande part de son indicible beauté.

Informations voyageurs

 
Passeport Passeport valable 6 mois après le retour, une photo d'identité, et une assurance multirisque sont nécessaire pour obtenir un visa.
 
Formalités Visa obligatoire.
 
Santé Il y a encore des épidémies de méningites et choléra.
 
Eau L'eau n'est pas potable, préférez l'eau en bouteille.
 
Sécurité Le taux de criminalité est très faible en Mongolie, excepté dans les lieux très touristiques, il est donc recommandé de veiller sur ses affaires personnelles. Il est aussi déconseillé de se promener dans les rues non éclairées la nuit.
 
Argent Le tugrik (Tg), 1 € = 1 750 Tg. Il existe des distributeurs pour retirer de l'argent à Oulan-bator.
 
Carte crédit La carte de crédit est rarement utilisable.
 
Décalage horaire + 7heures en hiver par rapport a la France, et 6heures en été.
 
Situation Veuillez suivre les recommandations du ministère des Affaires étrangères, il incombe à chaque voyageur de veiller à sa sécurité.
 
Électricité 220 Volts, 50 Hertz. Un adaptateur est nécessaire car prises à 3 branches.
 
Bon à savoir Les cartes visa et mastercard sont acceptées à Oulan Bator, vous pouvez facilement changer vos euros dans les comptoir de Oulan Bator. En dehors de la capitale il faudra emmener du liquide avec vous.
 
Serrez immédiatement la main de quelqu'un que vous avez bousculé ou marché sur le pied. Dans la yourte il faut garder son chapeau, ne pas rester sur le seuil, déplacez-vous dans le sens des aiguilles d'une montre, ne frappez pas à la porte, faîtes du bruit et entrez directement, ne vous appuyez pas sur les poteaux, ne passez pas entre eux, n'apportez pas d'armes ou de cravache. Recevez tout ce que l'on vous offre avec les deux mains, goûtez à tous les aliments que l'on vous offre, ne portez pas vos vêtements posés sur vos épaules, ne jetez rien dans le feu et ne le montrez pas du doigt.